Le chien-loup américain ou AWD

Le chien loup américain est une lignée de chien lupoïde – c’est-à-dire qui ressemble au loup sauvage – qui fait de plus en plus parler le lui. On le nomme aussi chien-loup US ou AWD, pour American Wolf Dog. Cette lignée n’est pas reconnue par la FCI (Fédération Cynologique Internationale). C’est pour cette raison que l’on ne parle pas de race, mais bien d’une lignée. Ainsi le chien-loup américain est différent du chien-loup tchécoslovaque et du chien-loup de Saarloos, car ces deux derniers sont des races reconnues internationalement.

Les différentes lignées

Un chien-loup américain est un descendant plus ou moins éloigné de l’accouplement entre un loup et un chien. On fonction de l’éloignement d’un individu et de son parent loup, on considère :

  • les hauts contenus, dont plus de 80% des gênes sont communs avec le loup
  • les moyens contenus, dont la part en comprise entre 40% et 80%
  • les bas contenus, dont le pourcentage est inférieur à 40%

Quel que soit la catégorie des animaux, les éleveurs travaillent à conserver l’aspect lupoïde, mais s’efforce de tempérer leur comportement. Ceci rendre la cohabitation entre l’animal et l’Homme possible.

Les chiens-loups américains que l’on peut rencontrer en Europe sont issus de trois lignées :

  • la lignée Noblepaws
  • la lignée Spencer
  • la lignée Northaid

En France, les lignées pures sont rares. Les chiens-loups américains ont souvent été métissés avec des apports de chien-loup tchécoslovaque. Et d’autres races de chiens lupoïdes

En France, est-il possible de posséder un chien-loup américain ?

Le chien-loup américain est considéré comme un animal domestique à partir de la cinquième génération suivant le croisement entre le loup (Canis lupus) et le chien. Entre la génération F1 et la génération F4, le législateur considère que les individus sont des animaux sauvages et qu’un certificat de capacité et une autorisation d’ouverture d’établissement sont nécessaires pour détenir légalement ces animaux. La possession d’un chien-loup est identique à l’acquisition d’un chat Savannah.

En effet, l’article premier de l’arrêté du 19 mai 2000 nous précise que “La détention de loups vivants de l’espèce Canis lupus, y compris des individus hybrides dont l’ascendance récente comporte un loup, est soumise à autorisation préfectorale“.

La CITES indique que les animaux hybrides sont soumis à l’appartenance à l’une des annexes entre la première et la quatrième génération qui suit l’hybridation. Pour en savoir plus, consultez la page https://cites.org/eng/res/10/10-17R14.php. Un chien-loup américain situé entre F1 et F4 est donc classé en annexe 2 de CITES ou Convention de Washington.

Ainsi le statut d’animal domestique des chiens-loups est parfois contesté par principe, car il est difficile de prouver leur degré de filiation avec le loup. Pour cette raison, il est préférable de présenter son projet d’adoption auprès de la DDPP de sa préfecture avant de faire l’acquisition du premier individu.

En effet, des saisie sont régulièrement faites chez des éleveurs et des particuliers qui ne sont pas en mesure de présenter les preuves administratives de la filiation de leurs animaux. Les propriétaire écopent d’une amende et leurs animaux sont placés dans des refuges où ils ne sont pas forcément plus heureux. Bien au contraire.

Le chien, un loup civilisé NE

Price: 17,00 €

17 used & new available from 12,61 €

Comment se comporte le chien-loup américain ?

Le chien-loup est un animal dont le comportement est proche de celui du loup, d’autant plus que ses liens de parenté sont étroits. Ainsi les chiens-loups de hauts contenus ont un comportement proche de celui du loup. Ils sont d’autant plus difficiles à garder et se montrent farouche vis-à-vis de l’Homme.

Les animaux de hauts contenus et de moyens contenus devront être élevé dès leur seconde semaine avec une personne, alors même que les yeux du “louveteau” ne sont pas encore ouverts. Ceci permet de créer des liens avec l’humain, qui ne peuvent plus être noué par la suite.

Les hybrides entre le loup et le chien montrent généralement un syndrome hivernal. Il s’agit d’une modification comportementale à l’approche de l’hiver. Cette saison étant la période des accouplements. Les individus adultes – qu’ils soient mâles ou femelles – se montrent plus défensif et des précautions sont nécessaires, car le risque de morsure est accru.

Pour garder un chien-loup, il est donc indispensable d’avoir une solide expérience en comportement canin et en dressage. Car votre sécurité et l’avenir de votre animal dépendent de votre capacité à gérer le quotidien.

Pour résumer

Le chien-loup américain attire de nombreuses personnes. Cet animal est particulièrement impressionnant. Mais il faut préciser qu’il ne s’agit pas d’un animal à placer entre toutes les mains.

Au-delà des compétences en éthologie et des connaissances en biologie canine, il est nécessaire de disposer des équipements indispensables pour garder un tel animal en captivité. Un grand jardin et de fréquentes interactions entre le maître et son animal sont indispensables. Car quel que soit son degré de filiation avec le loup, on ne peut pas voir dans le chien-loup américain un animal de compagnie commun.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur le chien-loup et entrer en relation avec des propriétaires et des éleveurs, rejoignez le groupe Facebook de l’Association “Entre Chiens et Loups”.