Qui est la genette commune?

La genette commune est une petite espèce peu connue en France. Pourtant ce carnivore nocturne vit dans nos forêts. Cet article présente la vie de cet animal particulier. Nous vous souhaitons une bonne lecture.

À quoi ressemble ce petit carnivore ?

La genette commune est un petit mammifère de l’Ordre des Carnivores et de la famille des Viverridés. Par la taille et son comportement, elle est comparable au chat sauvage. Mais les deux espèces ne partagent pas des liens de parenté directs.

Une genette adulte pèse aux environs de 2 kilogrammes. Les mâles sont souvent plus lourds que les femelles. Du museau à l’extrémité de la queue, l’animal peut atteindre un mètre de long.

Sa denture et son comportement sont adaptés à la chasse aux petits mammifères, des oiseaux et autres invertébrés. Mais il arrive aussi à ces animaux de se nourrir de fruits et d’autres végétaux.

Comme la plupart des prédateurs, la genette est un animal solitaire. Les interactions entre mâle et femelle sont brèves et consiste en l’accouplement. Par contre, la femelle vit avec ses jeunes, jusqu’à ce qu’ils se dispersent lorsqu’ils arrivent à maturité vers l’âge de cinq mois.

Les genettes communiquent entre elles par des odeurs. Celles-ci sont déposées sur les supports (pierres, troncs et branches), mais aussi dans les crottes. Les genettes ont pour habitude de faire leurs grottes au même endroit. Il se forme alors des crottiers sur un mètre carré.

Dans la nature, les genettes peuvent vivre une dizaine d’années. Mais en captivité, l’espérance de vie est allongée. L’animal qui a vécu le plus longtemps est mort à l’âge de 34 ans. Cette différence est due à l’absence de prédateur dans le milieu captif, l’alimentation optimale, les traitements contre les parasites et autres soins vétérinaires.

Miniguide tout terrain - Mammifères sauvages de France

Price: 6,95 €

18 used & new available from 3,43 €

Où vit la genette ?

Connue des scientifiques sous le nom latin de Genetta genetta, son aire de répartition couvre une grande partie de l’Afrique, le sud de la Péninsule Arabique et de sud-ouest de l’Europe. Sur ce vaste territoire, les zoologistes ont identifié plusieurs sous-espèces.

En France, la genette se rencontre dans le sud de l’hexagone. En Aquitaine et en Occitanie, les observations est régulière. Partout ailleurs, la présence est qualifiée d’irrégulière.

En France, son aire de répartition semble en expansion. Peut-être ces animaux profitent-ils du réchauffement climatique ou bien de la modification des milieux par l’être humain. Il est d’ailleurs possible que sa présence en Europe soit le résultat d’introduction durant l’Antiquité ou le Moyen-Âge. La genette étant connu des Romains comme un prédateur efficace des rongeurs.

S’agit-il d’un animal protégé ?

En France, la genette fait l’objet d’une protection totale (arrêté du 23 avril 2007). Il est donc interdit de la tuer, de la capturer ou même de la déplacer sur le territoire national. Même les individus morts ne peuvent faire l’objet d’un commerce ou d’un naturalisation.

En parc zoologique, seuls les individus, issus d’élevage et dont l’origine est connue, peuvent être gardés en captivité. En France, on peut la voir à Zoodyssée et au Domaine de Pescheray.