Pourquoi suivre la formation « Préparation soigneur animalier » ?

S’inscrire en formation n’est pas une démarche quelconque. C’est la conséquence de motifs variés et chaque apprenant est unique en ce sens.

On peut suivre une conférences, s’inscrire à un MOOC et à toute autre formation à distance, intégrer un cursus universitaire aussi bien pour améliorer ses connaissances et compétences professionnelles que pour se faire plaisir. Mais on ne s’engage pas en formation pour un unique motif.

Voici un schéma qui situe les motifs que l’on identifie chez les apprenants.

motifs des apprenants pour entrer en formation soigneur animalier

Après le lancement de la formation soigneur animalier, nous allons présenter un premier bilan des motifs d’engagement en formation « Préparation soigneur animalier ».

« Le plaisir d’apprendre »

Une part non négligeable des apprenants qui suivent la formation « Préparation soigneur animalier » le font principalement pour apprendre davantage sur le métier de soigneur animalier et sur le monde professionnel des parcs zoologiques. On pourrait dire par « curiosité » mais c’est bien plus que ça.

« Réaliser des projets personnels »

En apprenant à mieux s’occuper de ses animaux

S’occuper quotidiennement et durant de nombreuses années d’un chien, un perroquet, un poisson ou un serpent n’est pas un activité évidente. Il est nécessaire dans l’intérêt de l’animal de connaître des bases en biologie et en écologie afin d’offrir des conditions de captivité optimale. Entendons par « intérêt de l’animal » de vivre en bonne santé le plus longtemps possible.

Le bien-être ne dépend pas uniquement d’une ambiance d’élevage adaptée (température, hygrométrie et hygiène) ou à une nutrition répondant aux besoins physiologiques des animaux que l’on détient. Le bien-être doit aussi prendre en compte les besoins comportementaux des animaux en question. Certaines espèces auront besoin de plus d’activité que d’autres. Mais toutes ont besoin d’un environnement enrichi. 

Pour préparer une demande de certificat de capacité

La législation française est de plus en plus exigeante dans les conditions et les objectifs de détention d’animaux et en particulier d’espèces non domestiques. Pour l’amateur lorsqu’il s’agit d’élever des animaux d’espèces protégées ou des espèces potentiellement dangereuses, ou lorsque le nombre des spécimens dépasse un seuil légal, il faut alors faire une demande auprès de l’administration et obtenir un certificat de capacité.

La demande de certificat de capacité pour l’élevage d’animaux d’espèces non domestiques passe par la constitution d’un dossier. Le requérant doit démontrer ses compétences mais aussi l’expérience qu’il a acquis durant des stages et des formations. 

Voir à ce sujet l’arrêté du 12 décembre 2000 fixant les diplômes et les conditions d’expérience professionnelle requis par l’article R. 413-5 du code de l’environnement pour la délivrance du certificat de capacité pour l’entretien d’animaux d’espèces non domestiques.

Cet arrêté précise que des enseignements théoriques et pratiques doivent être délivré par une personne titulaire d’un certificat de capacité ou de toute autre personne compétente.  

Formation théorique pour le certificat de capacité

Il est précisé que le contenu d’une formation doit aborder – pour chaque espèce ou groupe d’espèces dont elle fait l’objet – les points suivants :

  • Anatomie, biologie et comportement ;
  • Contention, manipulation, procédés d’identification et de marquage ;
  • Alimentation, reproduction en captivité ;
  • Milieu de vie en captivité : paramètres conditionnant la qualité du milieu de vie, installations ;
  • Prophylaxie des maladies ;
  • Sécurité des personnes ;
  • Conservation des espèces menacées ;
  • Réglementation.

La formation Préparation soigneur animalier aborde ces aspects législatifs et zootechniques. 

L’arrêté prévoit que la durée d’une formation théorique doit être de 20 heures. Cette durée est attente et dépassé par le cumul des classes virtuelles. Toutefois le législateur prévoit d’une période de 50 heures accès sur la pratique doit être ajouté. Il vous sera donc nécessaire de suivre un ou plusieurs stages au sein d’établissements détenant les espèces ou groupes d’espèces objets de votre demande de certificat de capacité. 

Il est toutefois important d’informer la DDPP en charge de votre dossier sur le(s) stage(s) que vous souhaitez suivre. La DDPP est libre d’accepter ou non cette formation ou toute autre comme contribuant de votre expérience. Précisons qu’un rendez-vous avec un agent de la DDPP devrait être pris avant de débuter votre parcours de stages et/de formations. 

« Pour obtenir un avantage »

Les écoles de soigneur animalier reçoivent chaque année de nombreux dossiers de candidature. Parfois plusieurs centaines de candidats pour un nombre très limité de place. La sélection est sévère et s’opère sur dossier, examen d’entrée et entretien devant un jury. Ces écoles demandent également une expérience préalable de plusieurs semaines au sein de parcs animaliers.

La formation « Préparation soigneur animalier » a été créée afin de délivrer aux apprenants des connaissances pouvant les avantager durant le processus de sélection. 

Dans ces conditions il n’est pas surprenant que les apprenants suivant la formation « Préparation soigneur animalier » se retrouve pour beaucoup dans ce motif d’engagement.

« Pour trouver un emploi de soigneur animalier »

Les apprenants dont l’objectif est de trouver un emploi – en passant par la suite par une école ou non –  sont nombreux à suivre la formation « Préparation soigneur animalier ». Toutefois il faut souligner que chaque recruteur est unique, et que les exigences ne sont jamais les mêmes. 

« Et pour des motifs inavouables »

Besoin d’échapper au quotidien et notamment à des pressions familiales . Mais aussi pour rejoindre une communauté et rencontrer des personnes qui partagent les mêmes centres d’intérêt que soi. Nous pensons que beaucoup d’apprenants pourront se reconnaître dans ce motif d’engagement. Une formation devrait toujours être une rencontre entre des personnes.

Formation « Préparation soigneur animalier ».

Quelques soient vos motivations et vos objectifs : vous préparer à intégrer une école de soigneur animalier ou constituer un dossier de demande de certificat de capacité d’élevage. Consultez la présentation de la formation préparation soigneur animalier.

Cette formation peut également vous intéresser si vous ne connaissez pas le métier de soigneur animalier et que vous souhaitez acquérir par curiosité des éléments de culture professionnelle.